[TEST] KFA2 Geforce GTX 1070 EX

Profitant de l’arrivée des fêtes de fin d’année, j’en ai profité pour mettre à jour mon matériel a commencer par ma carte graphique. Je suis donc tombé sur la KFA2 Geforce GTX 1070 EX. Alors, le rapport prix/performance est-il intéressant ? Et vaut-elle le coup pour une mise à niveau de matériel pour son PC ? C’est ce que j’essayerais de vous montrer dans cet article 😉

Présentation :

La GTX 1070 est une carte graphique qui fait partie de la dernière génération du constructeur Nvidia (celui qui vous propose de vous installer un GPS dans votre PC 😉 J’en parle juste ICI ). Au niveau de la position de gamme, nous sommes sur de l’entrée de haute gamme : la meilleure étant pour l’instant la GTX 1080 mais étant largement plus chère que celle-ci.

Évidemment, de nombreux constructeurs proposent leur versions plus ou moins extravagantes (MSI, Asus, Gigabyte,…). Mais un autre constructeur, qui est arrivé récemment sur le marché, propose une carte aux performances intéressantes tout en se targuant d’être moins chers que les autres. Il s’agit de Galaxy qui c’est vite renommé en KFA2 (peut être une histoire de droits ? 😉 ). Regardons donc ce que nous propose cette carte.

Bunble :

Forcément, pour commencer, il faut que je vous parle du contenu de la boite lorsque l’on achète ce type de produits 😉 Et franchement ce n’est pas très glorieux … La boite contient :

  • Un CD comprenant les pilotes de la carte graphique. Malheureusement, ils sont déjà anciens et vous avez donc meilleur temps de les récupérer sur le site de Nvidia comme je vous les montrais dans cet article.
  • Un guide d’installation rapide.
  • Un manuel d’utilisateur.
  • Et deux adaptateurs d’alimentation double Molex vers un PCI-e 6 broches et PCI-e 8 broches.

Un bien maigre bunble comparé au prix de la boite…

Bref, pas de quoi faire briller vos yeux lorsque vous déballerez le contenu… 🙁

La carte :

Non, ce qui nous intéresse ici c’est la carte graphique en elle-même et comparé à son bunble, c’est tout autres choses ! Elle reste plutôt sobre par rapport à ses concurrentes mais n’en reste pas moins jolie. Ce dernier point vous permettra d’ailleurs de ne pas avoir de « cassure » au niveau du design de votre configuration si vous êtes porté sur la chose.

Au niveau des dimensions, on est sur du 296mm de long pour 144mm de large par 43 mm d’épaisseur. En d’autres termes, elle est compatible avec la plupart des boîtiers vendus en commerce, mais pensez tout de même à vérifier les dimensions de votre boîtier avant de l’acheter ou vous risquez d’avoir une mauvaise surprise !

Les spécifications techniques :

Pour les plus techniques d’entre vous, voici les spécifications de la carte via le logiciel GPU-Z. Par rapport à la GTX 1070 de base, les fréquences sont à peine augmentées mais cela permet, en théorie, d’obtenir plus de puissances sans à avoir à faire de l’overclocking.

Les connectiques :

Au niveau de la connectique, elle dispose de 3 ports DisplayPort, 1 port DVI-D et 1 port HDMI. Pas de soucis donc pour brancher votre écran sans prendre un adaptateur sauf si vous utilisez encore un écran cathodique en VGA 😉

Par ceux ayant des billets dépassant de leur poche, il est possible de coupler cette carte avec une autre via deux connecteurs SLI permettant ainsi le multi-GPU (nommée SLI chez Nvidia).

Pour alimenter le tout, la carte aura besoin d’un port PCI-e 8 broches et un autre en 6 broches. Comparé à sa véritable consommation (qui est de 150Watts maximum), cela nous laisse de la marge pour de l’overclocking : la prise 8 broches délivrant jusqu’à 150W et la prise de 6 broches délivrant 75W supplémentaires, cela nous donne une carte alimentée à 150% au maximum !

 

Les tests :

Place au test maintenant ! Pour voir ce que la carte a dans le ventre, je me servirai de jeux vidéo et de logiciels de benchmark. Je me servirais donc de mon nouveau PC composé de :

  • Un processeur Intel Core I7 6770K @ 4 GHZ
  • De 16GO de RAM DDR4 @ 2400MHZ
  • D’une carte mère Gigabyte Z170 Gaming K3-EU
  • D’un SSD Crucial mx300 de 512GO et d’un disque dur de 1To de chez Western Digital
  • D’une alimentation de chez Bequiet de 600W (la Be Quiet ! Pure Power 9)
  • Un Windows 10 pro 64bits à jour afin de pouvoir gérer tout ce monde
  • Le tout dans un boitier Fractal Design Core 3300

Pour mettre en avant l’intérêt ou non d’une mise à jour de composants, je me servirais de mon ancien PC portable Alienware 17 (datant de 2013) qui m’avait servi pour tester Rise of Tomb Raider ICI.

Les jeux :

The Witcher 3 :

Commençons fort avec LE jeu de CD Projekt RED (ceux qui ont fait la plateforme de jeu GOG). Dans The Witcher 3, on y incarne Geralt le sorceleur, dans sa troisième aventure à la recherche de sa fille adoptive Ciri poursuivie par la Chasse sauvage. Le jeu propose un monde open-world qui est très beau mais surtout extrêmement gourmand.

Malgré ses sorts, le jeu n’arrive pas terrassé la carte graphique qui l’englouti avec 85 FPS en moyenne avec les paramètres en Ultra ! Par contre du coté de l’extra-terrestre, c’est une autre chose avec 12 fps en moyenne en  Ultra.

Metro Last Light :

Quittons maintenant les étendus de Blancherive pour plonger dans le métro moscovite à la suite d’une catastrophe nucléaire ! Développé par 4A games, un studio ukrainien, le jeu nous met en scène Artyom, un jeune homme devant éviter une guerre entre sa faction et celle des autres stations du métro tout en recherchant une créature aux étranges pouvoir qui en saurait plus qu’elle ne laisse paraître de l’Homme… Le jeu présente une histoire riche et développée (en même temps, le scénario du jeu fut écrit par l’auteur du roman à l’origine de l’univers donc cela aide un peu 😉 ) tout en proposant des graphismes alléchants. Sortie en 2013, ce dernier était particulièrement gourmand.

Il semblerait que cette carte ne craint ni les sorceleurs, ni les mutants ! (Un bon point pour sa survie en milieu hostile 😉 ) Avec 71FPS en moyenne avec les paramètres réglés en Ultra, c’est avec aisances que cette carte se balade dans le métro de Moscou. Évidement, mon portable étant sortie la même année que le jeu, celui-ci à plus de mal à gérer cet environnement avec 20FPS en moyenne.

Mortal Kombat X :

Cette fois regardons ce que vaut cette carte au combat face à une ribambelle de combattant aux méthodes peut conventionnelle de régler leur compte 😉 Mortal Kombat X nous permet de jouer une trentaine de personnages ayant chacun des combos de coups pour finir leurs ennemis (allant du trouage de ventre au démembrement de crâne avec le supplément colonne vertébrale 😉 ). Le jeu est moins gourmand que les deux précédents mais n’en reste pas moins agréable à regarder (si vous n’êtes par sensible à l’hémoglobine 😉 ).

Encore une fois, la GTX 1070 de KFA2 l’emporte malgré les paramètres au maximum avec 60 FPS en moyenne ! Dommage par contre que le jeu soit bloqué à 60 FPS surtout pour ce genre de jeu qui demande à être le plus fluide possible. Concernant l’Alienware, celui-ci se débrouille bien mais son age doit lui jouer des tours au niveau de ses coups avec 34 FPS en moyenne 😉

Rise of The Tomb Raider :

Cas un peu spécial pour ce jeu puisque je l’avais déjà présenté sur le site avec l’Alienware ICI. Ce dernier ne l’avait pas vraiment apprécié avec 20FPS en moyenne en Très élevée. Seul l’anticrénelage n’est pas au maximum en étant sur le FXAA (merci Max d’avoir révélé mon erreur en commentaire 😉 ) . Voyons donc si les charmes de Lara Croft ne jouera pas des tours à notre carte graphique.

Il semblerait que cela ne fasse ni chaud, ni froid de se balader dans la toundra avec la plus célèbre des aventurières ! Puisque c’est avec 94FPS que la carte part récupérer la relique tant convoité par les Trinitaires 😉

Les Benchmarks :

Place maintenant au pro avec les logiciels de Benchmarks spécialisés dans la  torture de composants et notre GTX 1070 ne va pas y échapper ! 😈

3D Mark Time Spy :

LE logiciel de Benchmark ! Utilisé par tout les overclockeurs afin de valider leur modification sur les composants, ce dernier a incorporé dernièrement un test en DirectX12 permettant de se donner une idée des performances sur des jeux utilisant cette version (comme Rise of The Tomb Raider par exemple) mais de façon extrême !

On pourrait ce dire qu’avec un score de 5858, la GTX 1070 peine à tenir mais si on la compare à l’Alienware et ses minuscules 1014, on comprend tout de suite qu’il y a eu du changement entre les deux cartes…

Catzilla :

Rien que le nom doit vous donnez la puce à l’oreille. Pour faire simple, un chat de la taille de Godzilla vient jouer avec l’armée dans une ville. Résultats ? Un tas d’éléments à gérer pour la carte graphique qui sera mise à rude épreuve 😉

La GTX 1070 semble mieux comprendre comment résonner un gros chat que son aînée logée dans un Alien (en même temps il ne doit pas y avoir beaucoup de chat sur leur planète 😉 ). Les résultats parlent d’eux mêmes : 36177 de score pour la KFA2 contre 9850 de score pour l’Alienware !

Overclocking :

Maintenant que l’on a vu comment se débrouille de base la carte graphique, nous allons voir comment cette dernière se débrouille en étant à son maximum ! Pour cela, j’utiliserai le logiciel MSI Afterburner (j’aurais pu me servir d’un autre logiciel d’overclocking de carte graphique mais je l’utilise depuis plusieurs années et suis donc habituer à ce dernier). Nous regarderons donc les fréquences maximales stables que l’on peut atteindre (le but étant ici d’obtenir les meilleures performances pour une utilisation de tous les jours).

Les fréquences :

En overclocking maximum, j’ai obtenu les fréquences de 1744MHZ pour le processeur graphique et 2115MHZ pour la mémoire soit 225MHZ de plus pour chacun par rapport aux fréquences de bases. De plus, la carte n’a pas dépassé les 75°C en laissant les paramètres de la ventilation par défaut. Cela montre que la carte est relativement à l’aise en ce qui concerne un boost pour les années à venir lorsqu’elle commencera à montrer ses limites dans les prochains jeux lui permettant une plus longue endurance.

La différences dans les tests :

Voici donc un tableau récapitulant tous les tests avec et sans l’overclocking. On peut constater que les jeux les plus récents en profite le plus de l’overclocking (surtout Lara Croft qui passe la barre des 100 FPS avec une moyenne de 108 FPS !) comparé aux jeux plus anciens ce qui doit être surtout du à une optimisation des pilotes en faveur des jeux les plus récents.  Dans les logiciels de benchmarks, la carte obtient de jolie scores avec 6178 pour 3D MARK et 38669 pour Catzilla.

 

Le rapport prix / performances :

Et pour terminer ce test, voici un tableau rassemblant le rapport du prix par rapport aux performances des cartes avec comme calcul le prix de la carte divisée par le nombre de FPS obtenu dans le test. Pour informations, la carte est vendue environ 400€ actuellement.

On peut voir qu’ils vous coûtera environ 5.30€ par FPS dans un jeu par rapport au prix d’achat de la carte graphique mais il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit là qu’un tableau indicatif. En effet, rien ne dit que vous allez jouer uniquement à ses jeux et que le prix de la carte ne change au cours des prochaines semaines, mois,… Faussant ainsi ce tableau. Ce dernier n’est la que pour vous permettre de comparer avec une autre carte graphique si vous hésiter entre plusieurs modèles.

Conclusion :

Il est temps maintenant de passer à la conclusion. Pour commencer, nous sommes la sur un très bon produit qui n’a rien à envier de ses concurrentes tant au niveau des performances, du bruit et surtout de son prix (vendue à quasiment 400€,  voir moins en cette période de fête, alors que ses concurrentes sont vendues à partir de 440€ !).

Aux vues de ses performances, pour quelqu’un qui est toujours en train de faire tourner ses jeux les plus gourmands sans concessions, cette carte est vraiment intéressante pour une « upgrade » si votre configuration date de plus de 3 ans. Avant, cela n’a moins d’intérêt vu le tarif que le constructeur Nvidia impose sur ses produits. Et même si vous voulez la conserver plus longtemps, il vous sera toujours possible de soit faire des concessions sur les paramètres graphiques, soit de l’overclocker afin de lui donner un coup de boost afin de supporter les derniers jeux qui seront les plus exigeants.

Après, si vous n’avez pas le besoin ou les moyens d’investir dans cette carte, vous pouvez toujours vous rabattre sur sa petite sœur, la GTX 1060, qui est tout à fait capable de faire tourner les derniers jeux du moment en 1080p (full HD), certes avec certaines concessions, mais bien moins chères. En effet, on entend de plus en plus parler de résolution 4K (4 fois la résolution 1080p sur un écran !), de VR (Casque de virtualité .Voir mon article ICI). Il est donc normal que les constructeurs adapte leur produits pour ces dernières technologies. Tout cela pour vous dire que les dernières cartes Nvidia ( la série GTX 1000) sont une génération idéale pour qui restera sur la même résolution et ne changera peut son matériel.

Après il ne faut pas oublier que la carte n’est pas sans défauts puisqu’elle contient un bien maigre bunble pour son prix. De plus, il aurait été intéressant de voir une carte au design plus agressif surtout lorsque l’on voit le design de la boite qui a été mis (un genre d’homme masqué en rouge au regard suspect 😉 ).

Cet article vous a plu ? Des suggestions à faire ? N’hésitez pas à vous exprimez dans les commentaires ! 🙂

Di Gallo Pierre

Passionné par le monde de l'informatique et du mobile, je partage mes connaissances sur mon site dgpinformatique.fr . Je travaille à coté en tant que technicien helpdesk.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. noobie dit :

    je ne vois pas l’interet de testé une gtx 1070 desktop contre une gtx770m de portable, un vrai test de carte graphique doit se faire a config égal (même cpu, cm et ra

  2. Mrenzolive dit :

    bonjour j’ai cette meme carte mais sur certains jeu elle peut aller a plus de 75 degrés c’est normal ? merci 🙂

    • Di Gallo Pierre dit :

      Bonjour, il est normal que la carte monte des fois à plus de 75°C . Cela dépend surtout de la configuration de votre boitier et de la température de votre pièce. Pour infos, mon boitier est posé sur le sol même et un ventilateur en façade de ce dernier vient souffler sur la carte graphique (j’ai retiré la cage des disques durs pour plus d’espace et de « design » 😉 ). Tant que ta carte ne reste pas au dessus de 75°C tout le temps cela ne pose pas de problèmes 🙂

  3. Max dit :

    Bonjour j ai la meme carte video la meme carte mere la meme ram mais un i5 6500 et j affiche 50fps a tomb raider… je ne comprend pas un ecart si eleve ! Avez vous TOUT mis en ultra ? (smaa x4 etc…) des reglas bios particulier ? Vous utilisez un ssoft msi pour l’ oc? merci beaucoup !

    • Di Gallo Pierre dit :

      En effet, en testant de nouveau le jeu, je viens de me rendre compte que j’avais laissé l’anticrénelage sur le FXAA ! Du coup en activant le smaa x4 je tombe à 53 fps en moyenne… Je viens de corriger cette partie dans le test. Merci de me l’avoir souligné 😉

      • Max dit :

        Me voila rassure j avais peur d avoir un composant hs… ca prouve egalement que mon i5 6500 est un tres bon cpu 🙂 je vais charger le soft msi en photo sur votre test et essaye de booster un peu ma 1070 ex 🙂 merci pour cette reponse rapide !

Laisser un commentaire :)